Chers amis du cœur. Je vous salue depuis mon antique demeure où j’aime venir me rapprocher de vous. Choisissez-vous de me voir aujourd’hui, de me recevoir dans votre cœur ? Quel est ce chemin qui vous mène vers vous-même de façon si sûre et si soudaine ? La Vie. La Vie est là, toujours présente dans son antique demeure. Vous vous demandez: mais où est-elle ? Comment la trouver et s’enivrer de ses bienfaits ?

La Vie est là, dans son antique demeure. L’être humain est tellement féru de technologie et d’avancées scientifiques qu’il l’a oubliée. Elle est pourtant toujours là, bien visible sous le soleil. Elle passe,  elle revient. Elle se transforme, et malgré cela, elle est toujours là, attendant qu’on la remarque. Que faites-vous, humains ? Etes-vous devenus aveugles ? Elle est pourtant là, sous vos yeux, plus proche qu’elle ne pourra jamais être et vous l’ignorez, vous ne savez même plus qu’elle existe. Vous regardez son antique demeure, vous la maltraitez même, et elle attend. Patiemment. Elle sait que vous ne pourrez l’ignorer indéfiniment. Ce n’est pas permis. Pourtant elle aime à penser que vous la trouverez tout seul. Les signes sont là. Le chemin est tracé. Son antique demeure trône entre ciel et terre, immense. Comment pouvez-vous ne pas voir ?

Humain la Vie vous aime. Elle vous façonne et vous transforme et vous continuez de l’ignorer. Et si juste, vous ouvriez votre cœur ? Et si juste vous la laissiez entrer ? Depuis son antique demeure la Vie vous parle. Elle vous offre ses bienfaits et vous ne les recevez pas. Vous les gaspillez parce que vous ne les reconnaissez pas pour ce qu’ils sont, des bienfaits. Vous ne vous croyez pas concernés par le gaspillage. Pourtant votre cœur reste fermé et la Vie s’échappe. La Vie est là dans son antique demeure et pourtant vous la quittez. Vous croyez que le ciel est meilleur de l’autre côté. Vous croyez que vous reviendrez. Mais dans son antique demeure, la Vie reste.

Vous l’avez morcelée en catégories, sous catégories, espèces ou principes. Vous l’avez analysée, brassée, testée, et malgré cela, elle est toujours là, dans son antique demeure. Elle attend que vous la regardiez vraiment au fond des yeux, en ouvrant vos cœurs. Elle aurait tant à vous montrer, tant à vous partager. Pourriez-vous l’imaginer ? De sa plus petite parcelle à la plus immense, elle est et elle partage. Elle Vit. Qu’attendez-vous pour ouvrir vos cœurs ? La bonne saison ou le bon moment ? L’alignement des planètes ou le miracle ? Elle est là, toujours, inlassablement. Elle commence à sourire quand vous percevez son essence. Elle commence à aimer quand votre cœur s’ouvre. Elle commence à partager qui elle est. Qui vous êtes. Dans son antique demeure, la Vie est.

Et vous ? Reconnaissez-vous son antique demeure ?

 

Et que la Lumière nous accompagne pas à pas !