Le monde et les couleurs

Le monde et les couleurs

Connaissez-vous la chromothérapie ? C’est l’art thérapeutique qui utilise les lumières colorées pour amener le corps à rééquilibrer ses énergies. J’ai appris cette technique il y a une vingtaine d’années et j’en suis toujours aussi fan. C’est rapide, efficace, et sans effet secondaire. Au pire, cela accentue un peu la douleur pendant un petit moment, puis la guérison se manifeste. (suite…)

Coup de blues, dépression passagère, que faire?

Coup de blues, dépression passagère, que faire?

Ce soir j’ai eu une demande de mon fils aîné : qu’est-ce qu’on peut faire quand on se sent vide, qu’on n’a pas le moral ? Et comment je pourrais aider un ami qui est dans cet état, triste et dépressif ? Défis du jour… il m’a promis de lire mon article, alors je vais m’appliquer 😉

D’abord, il faut bien s’entendre sur ce dont on va parler. Il y a bien des étapes dans la dépression, du simple coup de blues, à la vraie « mélancolie pathologique », ou dépression profonde. Déprimer signifie abaisser. Cela s’exprime par de la morosité, de la langueur, de la nostalgie, du découragement, jusqu’à un état de tristesse profonde et de douleur morale. Et surtout, cet état de mal-être s’accompagne d’un sentiment de dévalorisation de soi-même, de pessimisme et d’inhibition. (suite…)

Le Qi, mais qu’est-ce que c’est?

Le Qi, mais qu’est-ce que c’est?


Je ne sais pas si vous en avez déjà entendu parlé, mais le Qi (prononcer TCHI) est un mot qui nous vient de Chine. L’idéogramme du QI est composé de deux parties : la partie supérieure qui signifie « vapeur », et la partie inférieure qui représente le riz. Cela montre à quel point pour la tradition chinoise, le Qi peut être aussi éthéré que la vapeur et en même temps aussi dense qu’un grain de riz. Une autre analyse de cet idéogramme montre que le Qi est une substance subtile dérivée d’une substance matérielle, comme la vapeur naît de la cuisson du riz. (suite…)

Les grands principes de la musicothérapie

Les grands principes de la musicothérapie

Il existe plusieurs écoles de musicothérapie avec des principes différents pour chacune.

Quand j’ai commencé à m’intéresser à cette discipline, au début des années 90, il y avait 4 grands courants, liés à 4 personnes : Alfred Tomatis, Marie-Louise Aucher, Edith Lecourt et Jean-Marie Guiraud-Caladou. Comme je cherchais à me former, j’ai essayé de comprendre les spécificités de chacun. (suite…)