« Nous te menons sur des chemins de légèreté »

Parfois, au milieu d’un message très personnel, les Guides me parlent de choses plus générales que j’ai envie de partager avec vous.

Aujourd’hui, le message est un peu hermétique. Je sais, comme l’explique la physique quantique, que nous vivons sur plusieurs plans d’existence en même temps, je sais que notre monde est infini et intérieur à nous, mais c’est une vraie connaissance intellectuelle, et au niveau du ressenti, j’ai encore du mal à appréhender tout cela avec facilité !

« Nous te menons sur des chemins de légèreté. Fais les bons choix, écoute ton cœur, et tu verras la magie opérer. Simplement. Ce que tu désires et bien plus arrivera jusqu’à toi. Peux-tu imaginer l’au-delà de tes espoirs les plus fous ? C’est là qu’on te mène, c’est là que tu brilleras de mille feux ta Grande Lumière pour rayonner sur le monde. Je crois en toi petite fille, tes ailes sont grandes et se déploient loin déjà… Bien au-delà des lignes de ton temps et de ton espace. Dans des mondes variés, tu brilles déjà. Connecte-toi à toutes les dimensions de ton être, réunifie-toi et tu trouveras la clé de ton existence.

Tout ce que tu es sur tous les plans te nourrit dans le présent et tu nourris tous les plans de tes diverses existences. La connexion te permet d’appréhender chaque nouvelle expérience avec la Lumière et la Sagesse de tous. Avec les douleurs et les troubles aussi pour mieux les transmuter et les libérer. Tout ce que tu es est UN, uni et complet. D’un bout à l’autre de tes ailes, ta vie s’anime de diverses manières. Tu as en toi un centre qui les unit toutes. Oui, c’est là que t’a mené Marie. (Vous pouvez relire le message suivant à ce sujet) Place-toi le plus souvent possible dans ce centre. En réalité, il est d’une Lumière incommensurable pour chacun car là brille votre Divinité complète. Vous êtes à la fois toutes les parties de la divinité et à la fois cette étincelle dont vous avez choisi la conscience en cet instant. Mais l’étincelle n’est en réalité jamais séparée de la Source, comme un éternel renouvellement de cette flamme jaillissante.

Tu butes sur mes mots et imagine un concept lent. Il s’agit d’un mouvement perpétuel de vie, ne cherche pas avec ton mental, accueille juste l’énergie que cela représente. Sens-tu sa puissance ?

— Mon mental bloque, j’ai malgré moi l’image d’un briquet qu’on rallume indéfiniment, mais je crois que mon cœur s’ouvre tout de même.

Plénitude. C’est le sens de ce message. De cette image. Dans le renouvellement, le vide n’existe pas en tant que tel, mais comme le reflet de ta plénitude. Reste centrée dans cette partie de toi qui fait jaillir l’étincelle. Là est ta vie complète. Rien d’autre n’importe plus. »

La vie dans la plénitude… Ce serait l’idéal n’est-ce pas ? Au centre de nous-même, au centre de cette source jaillissante qui nous donne la Vie, peut-être même là où nous nous retrouvons tous en réalité, dans notre unité, alors nous n’aurions plus d’attente, plus de besoins à combler, plus d’engagement à prendre. Juste à être.

D’un bout à l’autre de nos ailes…

Et que la Lumière nous accompagne pas à pas !