Il est une évidence quand on parle de nourrir son corps, c’est que nous avons besoin de manger pour vivre ! Je ne saurais trop vous conseiller de faire attention à ce que vous mangez. Mais comme je ne suis pas du tout spécialiste en la matière, je vous propose d’aller visiter ces deux sites d’amies naturopathes :

https://www.vivrenaturo.com/ de mon amie Samira

http://www.naturopathe-hunkagely.fr/ de mon amie Dominique

Deux naturopathes de talent !

Ce que j’aimerai évoquer avec vous aujourd’hui, c’est l’importance de ce qui sort de notre bouche. Euh Céline, c’est ce qui entre par la bouche qui nourrit le corps non ? Oui bien sûr, mais pas seulement ! Avez-vous déjà remarqué comme vos émotions ont un impact sur vos choix alimentaires d’une part, et sur la façon dont vous vous sentez dans votre corps d’autre part ?

La médecine Traditionnelle Chinoise

Il y a une chose qui est formidable avec la médecine traditionnelle chinoise (MTC), c’est que les émotions sont intégrées à leur système d’analyse du corps. Il existe 5 grands systèmes qui gèrent les énergies du corps selon la MTC, il s’agit :

  • Du Bois, énergie du Foie et de la Vésicule Biliaire
  • Du Feu, énergie du Cœur et de l’Intestin Grêle
  • De la Terre, énergie de la Rate et de l’Estomac
  • Du Métal, énergie des Poumons et du Gros Intestin
  • Et enfin de l’Eau, énergie des Reins et de la Vessie

A chaque système est associé une émotion. Lorsqu’un déséquilibre apparaît dans votre énergie, ces émotions ont tendance à prendre plus de force qu’on ne le souhaiterait. Ainsi, la tristesse montre une défaillance du système Métal, la colère du système Bois, l’excès de raisonnement du système Terre, l’excès de joie du système feu et enfin la peur du système eau. A l’inverse, un excès de tristesse blessera le métal, un excès de colère blessera le foie, etc…

Nous y voilà, les émotions peuvent blesser votre corps et son fonctionnement. Surtout lorsqu’elles sont excessives ou retenues, bloquées. C’est pourquoi quand elles se présentent, regardez-les, accueillez-les avec tolérance et amour, et laissez-les repartir comme elles sont arrivées. Si vous leur donnez plus d’importance, elles deviendront toxiques, comme de l’eau qui stagne. Et cela affectera votre corps. D’ailleurs, saviez-vous que physiologiquement, une émotion forte ne peut s’exprimer que 2 minutes maximum ? Elle ne revient que si vous l’entretenez mentalement.

La parole est créatrice

Maintenant, j’ai parlé de ce qui sortait de notre bouche. On ne peut pas dire que l’émotion sorte de notre bouche à proprement parler ! Je veux vous entretenir de votre parole.
« Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu » Évangile selon Saint Jean, 1.1-2.

Que nous dit Saint Jean au début de son Évangile : que le verbe est créateur. Une connaissance que nous avons oubliée au fil du temps et pourtant bien réelle, même si nous en avons perdu la puissance. Mais notre parole est créatrice tout de même et nous devrions nous en souvenir. Avez-vous remarqué comme ce que vous dites peut avoir un impact ? Tout le monde est capable de comprendre qu’une parole blessante fera du mal à l’autre, mais en réalité elle fait aussi du mal à la personne qui la prononce.  Lorsque vous prononcez régulièrement des paroles critiques au cours de la journée, vous créez autour de vous une énergie nocive qui à la longue va vous empoisonner. Une thérapeute de ma connaissance m’a dit un jour que critiquer, c’était comme se laver les mains dans la boue, pour me faire comprendre à quel point cela pouvait nous être défavorable. Toute parole prononcée a un impact sur notre vie directement. Soyons donc vigilant et parlons juste et sincère, notre corps nous remerciera. Égrainons autour de nous des paroles positives, des paroles de bien-être et d’amour !

L’acte aussi est créateur

De la même manière que la parole, l’acte est aussi créateur. Voilà une idée communément admise. Mais quel acte ? Je ne vous parle pas de grandes choses forcément, mais surtout des actes du quotidiens. Avez-vous remarqué à quel point nous avons ce que j’appellerai des gestes parasites ? De ces automatismes souvent résultat d’un état de stress, de nervosité ou de gêne : bouger ses jambes, ses orteils, passer cinquante fois la main dans ses cheveux, ou parfois ne pas tenir en place. Ces gestes parasites utilisent l’énergie de votre corps inutilement. Ils sont souvent cause de fatigue et ne résolvent pas votre état de mal-être. Pour apprendre à se libérer de ces gestes, il est bien de prendre l’habitude de se centrer. La pratique des arts martiaux est d’une grande aide pour cela, du yoga ou du sport d’une manière plus générale. Et quand on se surprend à avoir ces gestes parasites, le meilleur moyen pour revenir à un état plus posé est de se concentrer sur sa respiration et de relâcher au maximum ses muscles. Baisser les épaules, étendre les jambes, relâcher les bras, rien que cela permettra à l’énergie de mieux circuler dans votre corps, de mieux le nourrir.

Prendre soin de son aura

Un autre moyen de favoriser le bien-être de son corps est aussi de laisser l’espace à votre aura de s’étendre. L’aura ? C’est le champ d’énergies qui nous entoure.  Dans nos vies mouvementées, surtout en ville où il y a toujours du monde, notre aura est soumise à des pressions par le rapprochement d’autres êtres, la rencontre d’autres auras, par les champs magnétiques et électriques qui nous entourent et nous traversent sans arrêt. Ces perturbations dans notre aura ont des répercussions sur le corps, un sentiment d’oppression, de malaise, parfois cela peut provoquer des symptômes plus précis, maux de têtes ou autres, jusqu’à des maladies plus graves. Le moyen de corriger cela est de se rendre dans des endroits plus vastes, dans la nature, avec une vue lointaine, où votre aura pourra s’expanser et prendre la place qui lui revient. Faites cela le plus souvent possible. Profitez-en pour faire un peu d’exercice, marche ou course à pied et pour bien respirer. Le bénéfice en sera décuplé ! Vous nourrirez votre aura, vos muscles et toutes vos cellules !

Si vous avez une chose à retenir de cet article, c’est que tout dans notre vie a une influence sur notre corps et que par nos pensées, nos émotions, nos paroles et nos actes, nous nourrissons notre corps, pas seulement par la nourriture que nous mangeons. Nous sommes donc entièrement responsables de ce qui arrive dans notre corps, en positif comme en négatif.

Et que la Lumière nous accompagne pas à pas !

Vous pouvez me retrouver sur ma page Facebook