Il y a quelques temps déjà, j’ai lu un livre intitulé : « Le pouvoir énergétique de vos plantes d’intérieur ». J’ai toujours aimé les plantes vertes. Quand nous allions avec ma mère dans une jardinerie, il se passait toujours quelque chose de spécial lorsque je m’approchais du coin des plantes vertes. Un profond sentiment de bien-être. C’est une sensation que je retrouve systématiquement en forêt. Et je dois avouer que j’ai 13 plantes dans mon séjour (23 m2…oui, je sais !)

Donc vous pensez bien qu’un livre m’expliquant le pouvoir énergétique des plantes ne pouvait que m’intéresser ! Je le parcours donc et m’arrête sur les plantes qui me concernent. Arrive le Yucca. J’ai un beau et grand yucca dans mon salon. Je lis dans ce livre que « le yucca est une plante agressive et dominatrice … [qui] ne convient pas du tout aux tempéraments colériques. »

Je suis surprise et inquiète. J’ai un fils colérique, difficile à vivre et je me demande à cette lecture si je ne dois pas donner ce yucca pour ne pas accentuer le tempérament déjà fort de mon fiston ! A ce moment s’est produit une chose étrange et merveilleuse : j’ai senti venant de la plante, le yucca, qui était sur ma gauche, venir une énergie comme un nuage. Dans cette sensation, je pouvais sentir le désaccord. La plante me faisait comprendre qu’elle n’avait rien à voir avec l’agressivité. Et elle m’a fait ressentir sa volonté droite. J’ai ressenti en même temps douceur et force. Aucune notion d’agressivité, cela ressemblait plutôt à la force tranquille que donne la sagesse et l’amour. Je m’en suis voulu d’avoir douté. En tout cas, un message était passé ! J’ai rangé le livre au fond d’une armoire et je l’ai oublié ! Je ne veux pas dénigrer le travail de l’auteure, elle dit des choses intéressantes dans ce livre et le fait que sa compréhension du yucca soit différente de la mienne ne signifie pas qu’elle a tort. Peut-être l’énergie du yucca est agressive pour elle… par contre, maintenant je préfère sentir l’énergie des plantes par moi-même et voir ainsi si elle me convient.

 

Par la suite, j’ai eu d’autres expériences avec les plantes. Un jour de tristesse – ça arrive- je me suis sentie bercée par mon ficus (j’en ai un plus grand que moi) … oui oui bercée, comme si toutes ses feuilles me portaient pour me consoler. C’était une sensation d’une immense douceur et tellement réconfortante !

Je me souviens aussi d’une discussion avec un ami au sujet des cèdres de l’Himalaya (ou cèdres bleus ? on dirait un mélange des deux en réalité !) présents dans un des parcs de la ville où j’habite. Il me disait qu’il n’aimait pas ces arbres tristes car ils étaient « déplumés » à l’intérieur. Il se trouve que je passais tous les jours devant ce parc en bus, et un jour, j’ai essayé de me connecter à ce groupe d’arbres. Et ce que j’ai ressenti, c’est qu’effectivement ces arbres donnaient tout à l’extérieur et que l’énergie à l’intérieur était de l’ordre de l’intime, de la sécurité. Mon esprit se sentait comme dans un cocon à l’abri des branches. J’ai beaucoup aimé cette énergie de protection.


J’ai appris de cette expérience à me mettre à l’écoute des plantes. J’ai été très surprise de la volonté de mon yucca de se défendre de cette mauvaise interprétation de son énergie et j’ai adoré qu’il me fasse sentir ce qu’il était. J’aime quand je suis en forêt sentir l’unité des arbres, comme s’ils ne formaient qu’un bien qu’ils soient innombrables. Je pense qu’avec un peu d’attention, chacun peut ressentir l’énergie d’une plante, au moins pour savoir si elle s’accommode bien à la sienne.

Pour cela je vous propose un petit test : asseyez-vous près d’une plante, fermez les yeux, prenez 3 grandes inspirations et calmez votre esprit. Ensuite, demandez l’autorisation à la plante à entrer en contact avec elle. Puis approchez votre pensée de son tronc, sa tige, de ses feuilles, et de ses fleurs si elle en a, et concentrez-vous sur ce que vous ressentez. N’essayez pas de trop analyser, recevez ces sensations en ouvrant votre cœur. Quand vous avez fini, n’oubliez pas de remercier la plante pour ce contact. Peut-être au début ne ressentirez-vous rien. Ou peut-être aurez-vous une réponse les jours suivants. Restez ouvert !

Bien sûr si vous allez dans une jardinerie, c’est un peu compliqué de se concentrer comme cela devant tout le monde. Donc d’abord laissez votre intuition vous guider. Regardez les plantes et voyez celle qui vous attire. C’est souvent le moyen le plus simple qui est le meilleur ! Ensuite, si vous voulez pousser un peu plus la sensation, touchez la plante doucement et voyez comment vous vous sentez.

Une plante qui se sent bien avec vous et avec qui vous vous sentez bien vous offrira le meilleur d’elle, en beauté et en énergie. C’est un plus dans votre intérieur, une présence constante et aimante. Et à respecter. Sans doute chaque type de plante a une énergie propre et donc vous attirera ou vous rebutera en fonction de ce que vous êtes. Mais lorsqu’on se sent bien avec une plante, on peut vivre des choses magiques comme moi avec ce yucca. Et maintenant, je suis persuadée que sa présence est bénéfique à toute ma famille.

Que la Lumière nous accompagne pas à pas!

Vous pouvez me suivre sur ma page Facebook en cliquant ici