La nouvelle année arrive avec son cortège de souhaits traditionnels. Bonne année, bonne santé et plein d’argent dans le porte-monnaie ! et on y a droit pendant un mois… Je connais une personne qui déteste toute cette hypocrisie des vœux officiels, des mails innombrables que vous recevez, des gens qui vous connaissent à peine mais vous souhaite le meilleur… du fond du cœur ? et je la comprends ! Et je ne parle pas des innombrables marques qui vous envoient des vœux pour recevoir en échange votre argent !!! Mais alors ? faut-il fermer notre porte tout le mois de janvier et vivre reclus en attendant que la mauvaise période passe ? personnellement, je n’en ai pas envie.

Le changement d’année est l’occasion d’un nouveau départ. D’un point de vue énergétique, les jours vont commencer à rallonger, le printemps va commencer à se préparer dans les profondeurs de la terre, même si de l’extérieur nous n’en voyons rien encore. C’est ce renouveau là que nous fêtons, après ce temps suspendu où les jours et les nuits sont de même durée ; la vie redémarre, reprend son envol et c’est le moment de réfléchir à ce que nous souhaitons pour l’avenir. C’est le moment de rêver le meilleur pour nous même.

Que souhaitez-vous pour 2017 ? Avez-vous de nouveaux objectifs ? Voulez-vous gagner plus d’argent, faire enfin le métier de vos rêves ou rencontrer l’âme sœur ? ou tout cela à la fois ? oui bien sûr, tout ça, rêvez, espérez, c’est le moment et voyez grand ! Visualisez votre compte en banque bien fourni et voyez-vous acheter tout ce qui vous fait plaisir ! faites-en la liste : en 2017 je vais me payer un nouveau canapé, un voyage au soleil avec ma famille et toutes les chaussures dont j’ai envie 😉 Savourez ce moment où on vous livrera le canapé et vous pourrez vous lover dedans, sentez le soleil sur votre peau pendant que vous marchez au bord de la plage dans vos nouvelles sandales… vous y êtes ? Voilà comment fonctionnent les vœux. Il faut les vivre.

En terminale je faisais partie du club de théâtre de mon lycée. Cette année-là, j’ai joué une pièce de Feydeau : « Feu la mère de Madame ». Mais la pièce phare du lycée, celle qui obtenait toujours le grand prix Montansier, c’était LA pièce de notre prof : « Hamlet ». Et le soir, bien souvent, je rêvais que je jouais dedans ! Je ne connaissais pas le texte évidemment alors comme c’était un remplacement de dernière minute, on m’autorisait une antisèche… Je rigole en y repensant ! Ce qui est sûr, c’est que je m’y voyais, je le vivais du fond de mon lit, mais à fond. Et bien croyez-le ou non, mais j’ai eu droit au remplacement : pour la représentation au lycée en fin d’année, une des figurantes était absente et c’est à moi qu’on a demandé de la remplacer. Un rôle muet, l’Univers est malin, il m’a envoyé ce que je lui demandais en le rendant réalisable puisque je n’avais même pas de texte à apprendre. Et vous savez quoi, ce qui est vraiment magique, c’est que l’Univers avait même entendu mon souhait voilé d’avoir le grand prix Montansier et cette année-là, avec mes copains de Feydeau, on l’a eu! J’ai eu mon heure de gloire. En réalité, même si à cette époque je ne connaissais rien de la loi d’attraction et de ses effets, je l’ai utilisée exactement comme il le fallait, en imaginant avec précision ce que je désirais.

Cette anecdote vous aidera à comprendre je l’espère le fonctionnement des vœux. Alors voilà, pour que vos souhaits se réalisent, vivez-les !

Qu’en est-il des « bonnes résolutions » ? Je ne sais pas vous, mais je trouve que cette expression sonne « obligation », « irréalisables » ou « perdu d’avance » … Je n’ai jamais tenu une bonne résolution et d’ailleurs cela fait bien longtemps que je n’en ai pas faites. Mais si vous êtes attaché à cette tradition, alors la méthode est la même que pour les vœux. Visualisez les changements que vous voulez obtenir, mais attention, visualisez le résultat. Vous voulez arrêter de fumer ? Imaginez-vous avec force détails refuser facilement une cigarette qu’on vous tend après un bon repas. Sentez vos poumons libres et goûtez toutes ces nouvelles odeurs que vous aviez oublié! SI je vous assure, vous allez sentir beaucoup mieux ! Vous voulez reprendre la course à pied ? Sentez le plaisir de retrouver un corps tonique, un cœur plus calme à l’effort, des jambes qui s’affinent et se musclent. Voyez-vous courir avec plaisir et facilité. Ne vous concentrez pas sur le : « 2 fois par semaines, 10 km sinon rien ! »


C’est quelque chose de magique et de merveilleux à vivre et à offrir, et certainement un moyen de faire de ces vœux un moment particulier.Après avoir réfléchis à ce que vous vouliez, vous voilà donc maintenant au moment fatidique où vous allez devoir prendre votre plume ou votre téléphone pour les vœux annuels. Pour me sentir bien avec cet exercice, j’essaie de le rendre le plus sincère possible. Je n’envoie pas de vœux aux gens par obligation. J’envoie des vœux aux gens que j’aime et surtout, je m’intéresse à ce qu’ils désirent. Avez-vous déjà demandé à la nouvelle année ce que désiraient vraiment vos proches ? combien de fois on m’a souhaité une bonne santé, c’est vraiment très gentil, c’est vrai que c’est important, mais qui m’a demandé ce que je voulais vraiment ? en fait pas grand monde. Mais si vous posez cette question, les gens ont l’opportunité de parler de leur souhait, de le faire revivre une fois de plus, ou même seulement de se poser la question : si j’avais une baguette magique et que je pouvais avoir ce que je veux…

Alors, que souhaitez-vous pour 2017?

Que la lumière nous guide pas à pas !

Vous pouvez me suivre sur ma page Facebook en cliquant ici