« A l’aube des temps, le monde fut créé, non pas en 7 jours, mais en 7 étapes progressives, de maturation de la Conscience. Vous n’êtes pas les premiers habitants de la Terre. Et maintenant très peu d’entre vous peuvent se dire réellement Terriens. Cependant, en vous incarnant, vous êtes tous soumis à l’attraction terrestre, au niveau de votre corps, mais aussi au niveau de votre âme. L’épreuve. Ce miroir parfait de votre évolution vous permet de grandir au delà du possible dans cette expérience. Rien de ce qui arrive, de ce qui est arrivé et de ce qui arrivera n’a été empêché, car l’Expérience prime.

Depuis ces temps de création, depuis la Nuit des temps, avant même que la Terre ne commence à tourner sur son axe, le Plan Divin pour cette Création était l’Expérience. Cela a attiré bien des convoitises. Votre monde est désiré car le résultat de l’Expérience est extraordinaire. Le retour à la conscience par elle-même. Mais certains pensent pouvoir récupérer les bénéfices de l’Expérience pour eux. Dévier juste un peu le résultat pour qu’il ne retourne pas à sa Source. Je vous le dis mes amis, cela est illusoire, mais fait partie de l’Expérience.

Aujourd’hui, nous allons explorer une autre étape de votre misère. Votre peur de mourir. Oh bien sûr, vous êtes nombreux à ne pas avoir peur de la transition, ce passage où votre corps vous abandonne et où vous reprenez votre liberté par rapport à l’attraction physique. Mais je ne parle pas de cette mort là. Je vous parle de la mort au quotidien. Tout ce que vous devez lâcher, tous les jours. Tout ce qui disparaît tous les jours.Les choses, les êtres, les rêves, les croyances. Pourquoi croyez-vous que vous êtes si attaché à l’Expérience ? Parce que vous avez peur de la mort.

Je vais vous demander une chose aujourd’hui. Choisissez un objet auquel vous tenez particulièrement, et donnez-le, vendez-le, jetez-le, comme il vous plaira, mais faites ce geste de vous séparer de lui. Céline a déjà envie de pleurer rien que de l’imaginer. Pourtant elle a déjà donné beaucoup de choses. Vous allez mesurer ainsi votre peur de la mort. Faites cela aujourd’hui, n’attendez pas de vous trouver d’autres excuses. Et en vous débarrassant de cet objet, dîtes : « j’accueille la mort pour ce qu’elle est, la possibilité du renouvellement. » Ne jugez pas. Ne vous blâmez pas de l’attraction. Acceptez-la. Elle régit toute votre vie. Une fois que cet objet sera sorti de votre vie, observez la place que vos autres objets prennent. Change-t-elle ? Allez-vous reprendre une préférence pour un autre objet ou au contraire allez vous vous méfier et vous promettre de ne plus vous attacher ?

Connaître votre mode de fonctionnement face à la mort vous aidera à l’accueillir. Nous ne parlons ici que d’objets, vous comprendrez mieux pourquoi il vous est parfois si difficile de lâcher vos croyances et vos modes de fonctionnement. »

 

Et que la Lumière nous accompagne pas à pas !