Bonjour, Je suis Sheyan Kumara. Je me joins à vous dans cette épreuve qu’est la vie pour vous aider à vous soulager de la misère. Mon propos n’est pas alarmiste. Il est juste.

Qui ne voit pas la misère du monde ? Et qui ne cherche pas à s’en détourner ? Vous avez tous cette tendance à regarder ailleurs quand vous le pouvez, dès que vous le pouvez et c’est pour cela que je parle d’épreuve. Quelle est donc cette grande épreuve que de regarder la misère du monde ? Vous croyez pouvoir l’éviter et elle revient vers vous. Vous voudriez l’éloigner au maximum de votre vie et elle vous surprend au coin de la rue. Si vous acceptiez seulement d’accéder à la misère en vous, la misère que vous avez enfouie si profond qu’elle se sert de l’extérieur pour vous montrer ce que vous ne voulez pas voir. Le reflet de votre misère propre est là.

Je vous propose un voyage, un voyage à la rencontre de votre misère intérieure. Je vous invite à répondre d’abord à quelques questions, les unes après les autres. Prenez votre temps, réfléchissez, répondez avec votre plus claire conscience:

  1. Quelle est votre plus grande peur si la misère vous arrivait ?
  2. Quelle forme de misère vous effraie le plus ?
  3. Où voyez-vous la misère le plus souvent et quelle forme a-t-elle à ce moment là ?
  4. Quels sont vos sentiments quand vous voyez la misère, ceux que vous exprimez et ceux que vous refoulez ?
  5. Analysez quels sont les reflets que ces questions révèlent en vous. Quelles misères gardez-vous enfouies ?

Faites ceci consciencieusement. Vous comprendrez que cela vous fera avancer sur le chemin de la reconnaissance de vous-même, de votre splendeur, de votre Lumière intérieure. Mon propos est de vous guider vers la Réalité telle qu’elle est et non telle que vous la voyez. Croyez-vous difficile d’échapper à la misère ? Ou au contraire facile ? Après avoir répondu à la question 5 , vous trouverez en vous où se situe votre misère, dans votre vie, dans votre corps, dans vos relations. La misère est. Le regard que vous portez sur elle vous permettra ou non de l’accepter juste pour ce qu’elle est ou d’en faire une chose à fuir. Mais quelque soit le chemin que vous choisissez, vous connecter à votre misère est une étape importante dans l’accomplissement de votre pourquoi sur Terre. L’épreuve.

L’épreuve peut aussi bien être facile ou difficile, selon ce que vous choisissez, selon la conscience que vous avez de la misère.

 

 

Je Suis est l’expression qui vous définit le mieux dans votre splendeur. Je Suis évoque toutes les possibilités. Donc quoi que vous viviez, que vous le jugiez bien ou mal, cela fait partie des possibilités. Croyez-vous réellement possible de sortir du Je Suis ? Ce n’est pas parce que vous avez momentanément oublié votre pouvoir créateur que celui-ci n’existe plus. Aujourd’hui, vous avez le choix, celui de vous reconnecter à ce qui est plus grand. A ce qui vous tire de la misère. Je veux dire à ce qui vous permettra de ne plus juger la misère comme étant de la misère. Croyez-vous que si vous êtes riche, vous ne pouvez pas être misérable ? Croyez-vous que tous les gens pauvres sont misérables ? Pourtant certains ont une grande noblesse de cœur. Certains encore font ce qu’ils peuvent. Et certains se laissent aller à la misère. Connaître sa misère intérieure permet de garder sa vigilance.

Vous allez apprendre à accepter votre misère, donc à l’aimer. Elle vous ouvrira en grand ses portes et vous pourrez l’embrasser, lui montrer à quel point elle est belle et utile dans votre vie, la reconnaître dans son utilité. A quoi vous sert-elle ? A vous dépasser ? A vous laisser aller et lâcher prise ? Quel est l’enseignement de la misère dans votre vie ? Ici, on pourrait dire qu’elle oblige Céline à se poser et à se recentrer. Mais là, c’est une autre chose. Pour chacun elle résonne d’une manière différente. Étudiez votre misère et vivez avec elle jusqu’à en être imprégné et comprendre son message. Ne vous voilez plus la face derrière de beaux atours ou de beaux décors. Chaque jour elle est là et se joue de vous en attendant que vous la remarquiez. Rien n’est grave. Tout est juste. Prenez conscience de cela. Dans toutes les possibilités, la misère est. A sa place, elle s’exprime. Dans ce monde, elle a un rôle à jouer. Maintenant, remettez-la à sa place. Parce que vous pouvez la comprendre dorénavant, vous savez quel est son rôle pour vous et donc vous allez la remettre à sa place. Sa juste place. Et vous commencerez à reprendre la vôtre. Mais restez vigilant. Elle a vite fait de se retrouver au fond de votre poche sous vos mouchoirs Et il vous faudrait tout recommencer. Il vous faudra tout recommencer ! Mais vous connaîtrez le chemin.

Parce que vous voulez la Lumière, nous allons explorer ce que vous appelez l’ombre. Parce que vous avez choisi la vie, nous rencontrerons la mort. Parce que vous voulez la liberté, nous parlerons du destin. Parce que vous partez à la recherche de Dieu, vous irez à votre propre rencontre. Tout a un sens. Ce soir, demain, engagez-vous. Tout cela est un jeu, l’Épreuve. La résurrection est le cadeau. Et votre vie dans la Lumière et la conscience est à vous. Croyez-vous cela possible ? Je Suis est votre Etat. Quel qu’en soit votre conscience.

 

Et que la Lumière nous accompagne pas à pas !