Message pour la semaine du 9 au 15 juillet 2018

 

 

Mes joyeux amis, je vous retrouve cette semaine pour vous proposer de la douceur. Cela vous surprend pour un dragon, et pourtant nous sommes des êtres d’une grande douceur. Parce que nous savons la reconnaître.  Etre doux n’empêche pas d’être fort, être doux n’empêche pas d’être courageux. La douceur n’est pas le laisser faire, c’est un acte délibéré et volontaire de choisir autre chose.

Pour nous connecter à la douceur cette semaine, je vous invite à faire le choix, avant d’agir, de choisir la douceur quoiqu’il arrive. Oui facile à dire pensez-vous déjà, mais aussi facile à faire. Je vous demande encore d’être attentif à vos choix. Peut-être n’y penserez-vous qu’après coup, mais dans ce cas, cherchez à rectifier le tir, c’est toujours possible. Partout où vous le pouvez, mettez de la douceur, et surtout essayez d’en mettre partout où vous jugez que c’est impossible. Parce que c’est là que cela prend tout son sens.

Pour réussir dans ce petit exercice de style, il va vous falloir faire preuve d’une grande compassion… envers vous-même. Parce que votre premier devoir cette semaine sera d’être doux envers vous-même. Oui mes amis, cette semaine, je vous demande chaque matin d’avoir un geste ou une attention douce envers vous. Commencez votre journée dans la douceur. Pas pour votre enfant ou votre compagne ou compagnon, non, pour vous. Rien que pour vous.

Je vous salue du fond des âges où je me trouve et mon regard sur vous est empreint de toute la douceur de ma sagesse. Soyez béni sous le souffle du dragon.

Et que la Lumière nous accompagne pas à pas !