En préparant mon repas ce midi, je réfléchissais à un prochain article pour mon blog. Je pensais à plusieurs expériences que j’ai vécues et comment je pouvais les utiliser pour expliquer une idée plus générale de ma philosophie.

Puis soudain j’ai éclaté de rire : j’étais en train de penser à l’importance de se concentrer sur l’instant présent tout en mélangeant ma crème fraîche et mes œufs ! Cherchez l’erreur…

Je décide donc de remettre ma philosophie à plus tard et de me concentrer sur mon repas. Et là, j’ai senti mon mental se rebeller : « mais j’aime philosopher, j’aime penser à mon blog, ça m’éclate ! » J’avais l’impression d’un enfant dans ma tête à qui je venais d’enlever son jouet. Et là, il rajoute : « en plus j’adore avoir les mains occupées quand je réfléchis ». c’était pas gagné ! Je me suis concentrée sur ma respiration pour revenir à ma popote, heureusement, mon repas était bientôt prêt ! Voilà un bon travail d’intention à faire!

 

Me revoici donc devant mon cahier, prête à philosopher et à m’éclater. Mes mains sont occupées avec mon stylo, je peux donc harmoniser mes pensées et mes actions. J’ai même pensé à mettre mon téléphone en mode avion, on n’arrête pas le progrès !

Comment en étais-je arrivée à penser à l’instant présent ? Je suis partie d’une expérience avec des œufs : à l’époque, je faisais partie d’un groupe animé par une thérapeute du bien-être. L’exercice qu’elle nous a proposé était le suivant : on s’assoit tous en cercle, chacun a un œuf dans les mains ; on se concentre alors sur la sensation que procure l’œuf, puis on le passe à son voisin.

En arrivant ce jour-là, une de mes copines m’avait dit ne pas avoir le moral. Pendant l’exercice, elle était assise à côté de moi. J’ai donc décidé d’ajouter une intention particulière à l’œuf que j’allais lui faire passer, une sorte de prière. Donc mon intention était qu’au contact de cet œuf elle se sente mieux, tout simplement.

Quand chaque œuf eut fait un tour complet, notre thérapeute nous a demandé nos impressions. Ma copine a alors fait remarqué que l’œuf venant de moi était chaud dans ses mains et lui avait fait un bien fou. Les autres œufs étaient restés froids… LE pouvoir de l’intention.

 

Par la suite j’ai souvent observé que si je me concentre suffisamment sur une intention particulière, quelque chose de spécial se produit. Alors comment faire pour que nos intentions aient un effet ? Je sais que bien souvent, on a l’intention d’une chose, mais de là à passer à l’action… Vous connaissez sûrement tous un fumeur qui vous a affirmé avoir l’intention d’arrêter et qui pourtant fume toujours ! Bon j’en conviens, c’est un cas extrême car c’est une addiction autant physiologique que psychologique. Mais si l’intention n’est pas « profonde », alors le résultat sera moindre.


Votre intention doit être simple et réalisable. C’est-à-dire que vous devez sentir au plus profond de votre être que c’est possible.Il y a donc quelques règles à respecter pour énoncer l’intention.

  1. Pensez-y en entrant dans l’instant présent, posez-vous, prenez conscience de votre respiration et libérez votre esprit de toute autre pensée… si vous pensez en même temps à votre repas du soir, le résultat ne sera pas le même !
  2. Concentrez-vous clairement sur ce que vous ressentez par rapport à cette intention, voyez le positif et le négatif, ce que vous ou autrui peut en tirer.
  3. Cela n’a pas besoin d’être long, quelques minutes suffisent, avec intensité et concentration, et la participation de tout votre être. A la vitesse de la pensée, quelques minutes sont largement satisfaisantes !

Je vous propose un petit plus pour vous aider : je me suis inspirée de l’exercice de l’œuf, et j’ai décidé qu’à chaque intention j’associerai un petit objet, facile à manipuler que je peux poser dans un endroit visible chez moi, là où je suis le plus souvent. Il peut s’agir

  • d’un objet trouvé dans la nature, un caillou qui vous plaît, un bout de bois que vous pourrez toucher régulièrement
  • d’un bijou, un pendentif ou une bague pour l’avoir toujours sur vous et vous reconnecter à votre intention facilement.
  • d’une pierre semi-précieuse, une petite statuette ou une représentation de Bouddha ou d’un personnage qui vous inspire.

                

L’idée est que vous puissiez le prendre facilement dans votre main et qu’il soit régulièrement dans votre champ de vision.

 

Ensuite, quand vous avez choisi, prenez cet objet dans vos mains, asseyez-vous dans un endroit calme et suivez les règles données ci-dessus pour mettre en œuvre votre intention. Quand vous vous sentez en phase avec elle, demandez à ce que l’objet dans vos mains vous rappelle toujours cet instant et que cela vous soutienne dans la réalisation de votre intention.

Ensuite, laissez partir ces pensées vers l’univers en reprenant vos activités. Posez ou portez votre « objet-intention » à la meilleure place pour qu’il soit efficace et soyez assurés qu’à chaque fois que vous en aurez besoin, cet objet vous aidera à vous concentrer à nouveau sur la réalisation de votre intention.

 

Pour finir, il y a une dernière règle à ne pas négliger, surtout si vous décidez de « charger » un objet avec une intention pour un autre comme je l’ai fait en passant mon œuf. Je veux vous parler du fait que nous ne sommes jamais sûrs que ce que nous voulons est la meilleure chose pour nous, et encore moins pour les autres. Je vous conseille donc de TOUJOURS finir votre intention par une des phrases suivantes :

« Mon intention pour [prénom] est sincère, mais il (elle) garde sa liberté par rapport à mon souhait »

« Mon intention est sincère mais je demande à l’Univers que le meilleur s’accomplisse pour moi »

Ou la phrase que je dis à la fin de chacune de mes prières :

« Que la Volonté Divine s’accomplisse ».

Et mieux encore, créez la phrase qui vous correspond. A vous de jouer !

Que la Lumière nous accompagne pas à pas !

Vous pouvez me suivre sur ma page Facebook en cliquant ici